Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'Agnès
  • : Nouveau blog : https://leblogdagnes.wordpress.com
  • Contact

Annonce

Afin de recentrer les thématiques du blog, petit à petit, les articles de cuisine, de nos voyages, visites, flâneries et plongées seront transférés vers d’autres blogs :

Cuisine : Les petits plats d’Agnès
Voyages et plongées : Entre terre et mer.

 

N’hésitez pas à vous y rendre !
Merci pour vos visites.

Recherche

18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 22:05

Malgré les pluies et orages intervenus ces derniers temps, le jardin s’installe et s’épanouit.

 

 

Le nandina prépare la floraison et le potager est définitivement installé pour la saison : les tomates et autres légumes ne vont pas tarder à arriver. Les pommes et poires qui commencent à grandir avant d’entamer le processus de mûrissement nous promettent une belle saison.








 

 

Côté pignon sud de la maison, la bordure s’étoffe. Les lys, dahlias et iris grandissent, tandis que des balsamines et des lupins ont pris leur place. Les tulipes finissent leurs provisions pour l’hiver.

 


 

 

La coriandre, en pot, en profite pour monter.

 

 

 

Devant la maison, des gueules de loup ont pris place entre les impatients et les hortensias qui nous annoncent aussi une belle floraison. Ces derniers ayant pris de l’ampleur, les pétunias ont été déplacés de l’autre côté des tulipes.

 

 

 

En pleine floraison, la famille des rosiers s’est étoffée d’un rosier Chacok qui a été placé derrière un hibiscus, le long de l’escalier.

 



 

 

C’est au niveau d’un espace que je vais désormais appeler « le jardin d’Ariane » que les plus gros travaux ont été faits, grâce, notamment, à de généreux dons.

 

Pour mémoire, à cet emplacement, il y avait deux buis qui ont été déplacés, et sont restés un forthysia et un rhododendron.

 

Il y a quelques temps, j’avais planté deux cosmos, dont un commence à fleurir, des lis et un bégonia bulbeux, notamment.

 

 

Depuis, les ont rejoint une anémone du Japon (près du rhododendron), deux pieds de cosmos jaunes et un rosier Crystal Palace Poulrek.

 


 

 

La nature étant beaucoup plus forte que l’être humain, des fleurs et plantes sauvages poussent avec plaisir sur les abords du grillage et sur le tas de terre, près du compost.

 




 

La chaleur étant fatiguante pour un animal paresseux comme le nôtre, Centrino profite de la fraîcheur de la terre et de l’ombre offerte par les thyas pour y faire des siestes, sans même prendre la peine d’avoir un œil sur ce que nous faisons.

 

 

 

Pendant ce temps, le champ du voisin laisse son colza reprendre une autre couleur jaune.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Agnès - dans Notre jardin
commenter cet article

commentaires